Parcours / Ouvert

35 °C

add

Introduction

En 2021, le Golf Du Colorado fêtera ses 40 ans ! Nous avons lancé cette année un ambitieux projet de dynamisation de notre club : OBJECTIF 2021.

5 axes de développement et d’aménagement ont été définis :

  • Réhabilitation des ateliers
  • Réaménagement du parcours
  • Espace évènementiel
  • Golf et jeunesse
  • Eclairage du parcours

Film de présentation

Interview du Président Franck MOREL

Petit Colorado deviendra grand ! Tel est le pari du président Franck Morel et du bureau du club de La Montagne avec des projets pour le moins ambitieux puisque ce sont cinq axes de développement et d’aménagement qui ont été définis, dont le remodelage complet du parcours. Un vaste chantier en perspective qui, dans les années à venir, devrait mobiliser des financements, des compétences, de l’énergie et des partenariats. Franck Morel nous en livre le détail.


Franck Morel : le président du Colorado veut aller de l’avant pour le développement du club et, au-delà, du golf à La Réunion.


Golfik : Vous ne cachez pas votre ambition de transformer le « petit » Colorado et de le faire entrer dans la cour des « grands »…

Franck Morel : Effectivement, au Colorado, dans sa configuration actuelle, les joueurs se sentent un peu à l’étroit et souhaitent pouvoir jouer sur un parcours plus varié. Ce sera le grand chantier des années à venir. Mais ce n’est pas notre seul objectif puisque nous avons élaboré cinq grandes actions pour le plus grand confort de nos membres et visiteurs et aussi pour donner une autre dimension à notre club.

Golfik : Quels sont ces projets ?

Franck Morel : D’abord, nous allons rénover complètement nos ateliers d’entretien et de maintenance de nos machines et aménager parkings et garages pour les voiturettes du club ou personnelles.
En second lieu, revoir complètement le parcours offrir au moins 14 trous différents au niveau des départs.
Parallèlement, nous allons développer une plateforme événementielle.
Nous souhaitons aussi développer le golf pour tous, du débutant au pro.
Enfin, nous avons l’intention de mener à bien notre projet d’éclairage solaire pour élargir les plages horaires de jeu.
Naturellement, nous allons essayer de mener de front plusieurs de ces projets. Nous avons d’ailleurs déjà commencé les aménagements des parkings et du garage à voiturettes.
L’entretien du terrain va bénéficier très prochainement, avec la CINOR, d’un débroussaillage. Nous avons déjà reçu la nouvelle tondeuse de greens et nous attendons la tondeuse de fairways et de nouveaux tracteurs.

Golfik : Le gros morceau, ce sera évidemment le remodelage du parcours…

Franck Morel : Le projet de 18 trous, un temps envisagé, a été abandonné pour de raisons financières et techniques liées à la topographie du terrain. Mais nous ne voulons pas nous résigner à rester en 9 trous. J’ai donc, en tenant compte du relief et de la surface disponible, imaginé un tracé qui permettrait d’avoir 14 départs différents.

Golfik : C’est réaliste ?

Franck Morel :
Vous imaginez bien qu’on ne s’improvise pas architecte de golf. Nous avons donc fait appel à l’expertise de Peter Matkovich (qui a réalisé plus de 80 golfs dans le monde, dont le Mont Choisy et le Bel Ombre à Maurice). Venu à La Réunion pendant deux jours, il a vu le terrain et globalement validé notre projet. Il est tout à fait disposé à nous aider à le mener à terme, ce qui représente la meilleure garantie de qualité sur la réalisation.

Golfik : Vous avez également évoqué une plateforme événementielle…

Franck Morel :
Le Colorado a besoin d’installations permettant d’organiser ou d’accueillir des évènements, golfiques ou non. Notre nouveau club-house est déjà une belle structure, mais nous souhaitons disposer de davantage d’espace si nous voulons développer cette activité, génératrice de rentrées financières. Nous allons donc créer, en prolongement du deck du club-house, une terrasse de 200 m2 avec des tentes pour les grandes réceptions ou les grandes manifestations, comme la Semaine du Golf.

Golfik : En quoi consiste le projet de « golf pour tous » ?

Franck Morel :
Nous souhaitons créer une structure d’accueil, du pro au débutant, qui serait à la fois un centre d’entrainement et une base d’initiation, à ‘l’image de l’Académie d’Alain Alberti à Terre-Blanche. Je pense qu’à côté de l’emprise du golf, nous pourrions, avec la CINOR, étendre une partie de ce projet au parc du Colorado.

 

Golfik : L’éclairage du parcours, c’est vraiment envisageable ?

Franck Morel :
Techniquement, rien ne s’y oppose : les lampadaires solaires sont désormais performants et permettent d’envisager au moins un certain nombre de trous éclairés jusque tard dans la soirée. Cela permettrait à ceux qui travaillent de venir taper des balles après le coucher du soleil.

Golfik : Tout cela n’est pas gratuit. Avez-vous une idée du budget global de toutes ces opérations ? Et comment comptez-vous les financer ?

Franck Morel :
En gros, le budget total serait de l’ordre de 5 millions d’euros (à comparer avec les 11 M € du projet de 18 trous), dont 3 M€ pour le parcours… Il est évident que tout cela ne pourra se faire qu’avec l’aide des collectivités et de l’Europe. La CINOR devrait porter ce dossier et l’accompagner auprès de la Région et de l’Union européenne.
Nous avons déjà entrepris sur fonds propres un certain nombre de travaux (terrassements, garages…).
Je pense que ces ambitions sont réalistes et leur budget mobilisable si l’on considère que le Colorado peut devenir un point chaud du golf à La Réunion et même au-delà.

Golfik : Tout cela pourrait être en place à quelle échéance ?

Franck Morel :
Le point final du parcours pourrait être fixé à échéance de 5 ans. Mais, entretemps, les autres aspects de notre grand projet auront été réalisés au fur et à mesure.

---------------------------------------------------------------------------------
Interview parue dans le magazine Golfik, 30 Septembre 2018